Annuaire association

Supprimer toutes les publicités avec l'asso-pack + ?
Commander !

Cotizasso, gérer les cotisations de vos adhérents

Les projets réalisés

 

2009-2010: Projet de construction d’un poste de santé primaire dans le village de Hové

 

 

 

 

Le projet est réalisé en partenariat avec l’association WAO de l’Université de PAU en France.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2010: Projet Enfant, ami d’école et de l’environnement

 

 

 

Mise en terre d'environ 1500 plants composés de: manguiers, nimes, eucalyptys et tecks.

Fabrication de mobiliers scolaires : 150 tables-bancs, 10 chaises et 10 tables.

 

 

 

2010: Projet santé communautaire: sensibilisation sur lʹhygiène et l’assainissement dans les ménages en milieu rural

 

 

 

 

 

 

2011: Projet de création d'une école d'initiative locale à Kouniko

 

 

 

 

2012: Projet de récupération et de réinsertion sociale des orphelins et enfants des rues de la ville de Tsévié

 

 

 

 

2012: Intervention auprès des enfants de Gapé Agbétim dans le canton de Gapé Centre dans la préfecture du Zio

 

 

La vingtaine d’enfants démunis,  pris en charge par SEVIE a pu bénéficier d’un soutien scolaire, tous les matins de la semaine, de 8 heures à 11 heures, afin de revoir les acquis avant leur rentrée scolaire.

Les matinées étaient coupées en 2 temps : Mathématiques et français, avec entre les deux, une récréation de 30 minutes.

 

Les enfants pris en charge étaient en CE1 et CE2. Le niveau général est très faible et la plupart des enfants ne comprennent pas du tout le français. Quelques élèves ont un bon niveau, mais il s’agit d’une minorité.

 

En classe, les enfants sont très disciplinés et à l’écoute, ce qui rend le travail auprès d’eux très agréable.

 

Les conditions de travail restent cependant très primaires. Il n’existe pas de bâtiment construit, les enfants n’ont pas le matériel de base pour travailler. Durant l’année scolaire, les enseignants qui dispensent les cours sont des bénévoles qui ne sont payés que par la contribution des gens du village !

 

Outre l’assistance matérielle prévue par SEVIE, il serait intéressant que ce genre d’intervention de volontaires auprès de ces enfants, puisse avoir lieu avant chaque rentrées scolaires, afin d’évaluer le niveau des enfants et de les aider à revoir ce qui n’a pas été compris.

 

 

 

2012: Projet d’appui aux activités génératrices de revenus des femmes démunies en milieu rural (coopératives des femmes en milieu rural)

 

 

Le programme « Microcrédit pour les coopératives des femmes en milieu rural » vise l’accroissement de la capacité productive des femmes et de leur niveau de revenu à travers l’accès des femmes aux microcrédits. Ce programme permet l’amélioration économique, sociale et politique de la condition féminine dans les villages. Il donne aux femmes la possibilité d’entrée dans un processus d’autonomisation. Il participe à l’augmentation de leur productivité agricole, au développement de leurs activités rémunératrices de revenus en parallèle à leur activité de production, au contrôle des moyens de production, à la gestion des ressources naturelles, et par conséquent, cela leur permet d’assurer la sécurité alimentaire future dont elles sont les garantes. L’amélioration de la situation économique, leur permet de s’organiser plus efficacement, de s’affirmer en tant que femme rurale, de participer au processus de décision dans le foyer, et de défendre leurs propres intérêts auprès de leurs époux.

 

En 2012, 88 femmes bénéficiaient du programme. En ce début 2016, le nombre d'adhérents au programme "Microcrédit pour les coopératives des femmes en milieu rural" s'étend à 300 personnes et s'est ouvert aux hommes. Une des grandes force de ce programme réside dans le fait que SEVIE se déplace pour collecter les cotisations hebdomadaires de chaque coopérative. Sans cela, les bénéficiares du programme ne pourraient avoir accès à cette offre de microcrédit étant donné leur mobilité limitée. 

 

Le montant des prêts moyens est de 50 000 F CFA (76,30 €), le minimum est de 30 000 F CFA (45, 80€) et le maximum octroyé de 250 000 F CFA (381,70 €). 

 

Les activités financées par les prêts sont variées. On observe des initiaves telles que l'achat et la revente de céréales ou de poissons, le stockage de céréales pour la transformation de produits, un soutien financier aux cotonculteurs lors de l'embauche de personnel au moment des récoltes, la production de beignets et l'aide au lancement de commerces d'alimentation générale dans les villages. 

 

Nous travaillons maintenant avec des femmes de  sept villages du canton d’Agbélouvé dans la préfecture du Zio au Togo (Foulany Kondji, Kondo Kopé, Kpota, Kpota-Tokpévia, Agbodjekpo, Kotsokopé et Toméfa) ainsi que quelques femmes dans la ville de Tsévié. Les femmes se réunissent par coopératives de 5 à 7 membres (dont une présidente et une secrétaire) pour demander des microcrédits individuels mais dont la caution est solidaire. Ce qui permet de limiter le taux de non remboursement qui est évalué à 10%. Ces non remboursements sont principalement dus aux retard dans les échéances mais finissent par être entièrement recouvrés. 

 

Le programme est soutenu financièrement par l’ONG ACTION10 en Suède. Le taux d'intérêt (8%) pratiqué couvre les déplacements dans les villages qui se situent environ à 60km du siège de SEVIE, participe aux frais de fonctionnement de l'association et financent l'achat des fournitures scolaires pour les enfants orphelins à chaque rentrée. Ce taux d'intérêt est plus de deux fois inférieur aux taux d'intérêts pratiqués par les orgnismes de mutuelles implantées au Togo.

Aujourd’hui la demande au niveau des villages est très forte. Tous les soutiens sont les bienvenues pour développer davantage ce programme qui n'arrive pas à répondre positivement à toutes les demandes.

 

 

 

2013: Projet de sensibilisation sur l'importance de la scolarisation des enfants et particulièrement des filles

 

 

 

 

2013: Projet de construction de latrines écologiques pour l'école de Gape Agbetim 

 

 

 

 

2013: Projet d'installation des clubs d'excellence et de leadership des enfants dans cinq écoles primaires en milieu rural

 

 

Le projet d'instauration des Clubs d'excellence et de leadership des enfants s'est inscrit dans la continuité d'un précédent projet d'animation socio-éducative auprès d'enfants orphelins vulnérables dans le village de Gape Agbetim (démarré en septembre 2012), et pour pallier les difficultés scolaires des élèves de l'école primaire. Il s'agissait de trouver un moyen de faire progresser les enfants en les rendant plus actifs, participatifs aux décisions qui les concernent, afin qu'ils se sentent impliqués dans la vie de l'école et du village et soient ainsi meilleurs dans leur travail scolaire.

 

Ce projet d'instauration d'un Club, d'un noyau dans l'école, étant un projet pilote, nous avons donc choisi cinq écoles de la préfecture du Zio pour le commencement : il s'agit des écoles de Gape Agbetim (canton de Gape centre), de Kondo Kope, de Fulany Kondji, de Tokpevia et d'Agbodjekpo (canton de Agbelouve).

 

Les thèmes abordés dans les séances avec le Club seront les suivants : les droits et devoirs de l'enfant, la citoyenneté, l'importance de l'école et de cultiver l'excellence, leur apprendre à être des leaders, savoir diriger un groupe, prendre des initiatives et des décisions par eux-mêmes et pour eux-mêmes, afin de mener à bien des projets en un groupe soudé, la non-violence, et la solidarité entre les enfants, notamment dans le travail scolaire et dans le village.

 

Ces clubs seraient des noyaux modèles, pilotes dans la préfecture du Zio et dans le Togo, et l'impact désiré serait un bénéfice pour tous les élèves de l'école, pour leurs parents et plus largement pour la communauté dans son ensemble. L'épanouissement des enfants étant le but principal de SEVIE – améliorer les conditions de vie des enfants vulnérables en grande difficulté –, ce projet englobe plusieurs aspects pour parvenir à cette fin.

 

 

 

2013: Rénovation des toits des salles de classe à EPP Gape Egbetim

 

 

 

 

2013: Projet sensibilisation, soutien scolaire et animation socio-éducative

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2014: Projet d'animation socio-éducative et initiation des enfants à l'outil informatique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2014: Projet pilote de construction de bergeries écologiques déstinées à accueillir des caprins pour l'autosuffisance alimentaire des familles démunies dans la préfécture du Zio au sud du Togo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2016: Projet de soutien scolaire et animation avec les enfants à Agbodjekpo

 

 

 

2016: Programme éducation des orphelins et enfants vulnérables au niveau primaire

 

 

Au début de cette rentrée académique 2016-2017, SEVIE a fait don de kits scolaires et tenues kaki à trente (30) orphelins et enfants vulnérables (OEV) du village dʹAGBODJEKPO, village situé dans la préfecture du Zio au sud du Togo.

 

Ce programme a commencé depuis 2009 en partenariat avec lʹONG Action10 basée en Suède, dont la Présidente fondatrice est Cecilia Ö.